Colloque « Santé environnementale et écologie des savoirs. PErspectives franco-brésiliennes ».

Cher.e.s membres de l’atelier Santé et Environnements,

Nous avons le plaisir de vous annoncer de la tenue prochaine du colloque international Santé environnementale et écologie des savoirs. Perspectives franco-brésiliennes, qui aura lieu les 20 et 21 mai en ligne. Il est le fruit d’une collaboration entre l’UMR Environnement Ville Société et l’Institut de Santé Collective de l’Université Fédérale de Bahia au Brésil.

Vous trouverez en PJ le programme de l’évènement (les horaires indiqués suivent le fuseau horaire de la France). Le colloque sera bilingue, avec des interventions en portugais et d’autres en français ; les échanges lors des débats seront traduits simultanément.

A la fin de la première journée, nous avons prévu un débat autour du film Pragas (Nuisibles) d’Armelle Jacquemot, que nous vous invitons à visionner auparavant au lien suivant : 

https://uptv.univ-poitiers.fr/program/pragas/index.html

Pour assister au colloque, vous trouverez ci-dessous les liens de connexion.

Au plaisir de vous retrouver nombreuses et nombreux à cette occasion,

Virginie Chasles et Marina Rougeon

Lien pour le jeudi 20 mai :

https://univlyon3.webex.com/univlyon3/j.php?MTID=me1375f1c0d0768a353d77d1828797bf7

Numéro de la réunion : 121 321 9483

Mot de passe : 3GXm2EYXJA7

Clé organisateur : 484670

Lien pour le vendredi 21 mai :

https://univlyon3.webex.com/univlyon3/j.php?MTID=m3d8703044881e73c736f73d4a4ae7032

Numéro de la réunion : 121 439 6240

Mot de passe : zC2Z6S32TKy

Clé organisateur : 212264

sEMINAIRE inter-Ateliers Faire Territoire Faire Société / Santé et EnvironnementS

Caractériser l’environnement alimentaire scolaire pour identifier des freins et des ressources pour la mise en place d’une éducation autour de l’alimentation au collège. Éclairage à partir de trois études de cas dans des collèges français et mexicains

présentation d’Alexandra Pech – Doctorante à l’ENS de Lyon
5 mai 2021
12h30-13h30

Pour participer à la séance en ligne
• Si vous êtes un participant extérieur à l’ENS, rendez vous à l’adresse : https://ent-services.ens-lyon.fr/entVisio
•Si vous êtes personnels de l’ENS, rendez vous à l’adresse :
-https://ent.ens-lyon.fr – puis choisir «Webconférence ENS»

S’appuyant sur une thèse en cours, cette présentation a pour objectif de caractériser l’environnement alimentaire scolaire à partir duquel les acteurs scolaires de trois collèges français et mexicains organisent une éducation autour de l’alimentation.
Alors que le milieu de l’éducation est de plus en plus sollicité pour intégrer des questions sociétales, la thématique de l’alimentation ne fait pas exception. Des ambitions sont affichées pour un espace scolaire proposant des expériences variées autour de ce thème, en lien avec les acteurs territoriaux de l’alimentation. Les politiques publiques et les travaux scientifiques se concentrent cependant généralement sur un nombre restreint de dispositifs pédagogiques (cantine, potager, cours de cuisine).
Cette recherche vise à mettre en évidence la diversité des éléments de l’environnement scolaire, intentionnels ou non, avec lesquels les acteurs scolaires doivent composer pour mettre en place une éducation autour de l’alimentation. Cette organisation est en partie caractérisée par le bricolage et l’informalité.
Des enquêtes de terrain ont été menées entre 2019 et 2020 dans trois collèges aux caractéristiques socio-économiques contrastées. Deux collèges de la région lyonnaise (Est lyonnais et département de l’Ain) accueillant des élèves de milieux socio-économiques défavorisés, constituent le terrain d’étude principal. Un troisième collège, privé, favorisé, au sud de Mexico, vient éclairer ce terrain français par un contexte alimentaire et scolaire différent.

Lire les dégradations environnementales et sanitaires au prisme de la racialisation. Prémisses d’une ethnographie sur l’île de Maré (Bahia, Brésil)

Marina Rougeon, Professeure invitée, Institut de Santé Collective, Université Fédérale de Bahia, Brésil. Chercheure associée à EVS  – Environnement Ville Société (UMR 5600).

À partir d’une ethnographie dans la Baie de Tous les Saints au Brésil, ce texte propose une réflexion sur l’usage anthropologique de catégories émiques telles que « racisme environnemental » dans l’analyse de conflits sociaux.

Le collectif « Corps et prothèses » : webinaire « Nouvelles recherches, nouvelles perspectives »

Le collectif « Corps et prothèses » a le plaisir de vous inviter à son webinaire intitulé : « Nouvelles recherches, nouvelles perspectives ». Fidèle à la démarche qui anime le collectif de questionner les prothèses aux prismes de la diversité et de la pluridisciplinarité, ce webinaire a pour objectif de permettre, tout autant à de jeunes chercheur.e.s qu’à des chercheur.e.s plus confirmé.e.s, d’exposer leurs travaux de recherche sur les technologies prothétiques et les expériences singulières qui en découlent.   
Déroulement Ce webinaire s’articulera sur six séances en visioconférence qui se dérouleront sur plusieurs vendredis entre février et juin 2021. Dans un format court et resserré d’une durée d’1h (de 13h à 14h), chaque séance proposera un focus sur une recherche (en cours ou finalisée) où un.e chercheur.e sera invité.e à présenter en visioconférence ses travaux au public connecté, puis à les discuter lors d’un temps d’échanges et de questions/réponses.

Calendrier et programme
Vendredi 26 février 2021 à 13h
: « Multisensorialité et plasticités des représentations corporelles » Louise Kirsch ; Sorbonne Université.   Vendredi 19 mars 2021 à 13h :« Faire corps : écriture de soi et faire-ensemble dans la fabrication DIY d’aides techniques au handicap » Amélie Téhel ; Université Rennes 2.  
Vendredi 9 avril 2021 à 13h :« Approche socio anthropologique de l’intégration des sourds porteurs d’implants cochléaires : représentation sociale de la surdité et de l’implant chez les familles et attitudes des sourds implantés. Rapport à la corporéité prothétique et émergence d’un syncrétisme social » Cesca Malou ; Université de Lorraine.  
Vendredi 30 avril 2021 à 13h :« Quelle « utilité » pour la prothèse ? Expériences d’utilisation de l’implant cochléaire et de l’implant rétinien » Helma Korzybska ; Université Paris Nanterre.  
Vendredi 21 mai 2021 à 13h :« Le rôle des semelles connectées dans le processus de rééducation à la marche des personnes amputéesdu membre inférieur : travail de soin, appropriation et intégration de la prothèse  » Mathilde Apelle et Marco Saraceno ; Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Université de Reims.  
Vendredi 11 juin 2021 à 13h :« Amélioration du parcours d’appropriation des dispositifs prothétiques chez les personnes amputéesdu membre inférieur ou supérieur » Paul-Fabien Groud et Valentine Gourinat ; Université Claude Bernard Lyon 1.  

Pour s’inscrire
La pré-inscription est obligatoire https://docs.google.com/forms/d/1TcXD5nJWbDEG7m-jXbOHP43BxkV-7XJ8sWp3NLJBE7Q/edit

Grâce à cette pré-inscription, nous pourrons vous envoyer par mail, quelques jours avant chaque séance, le lien qui vous permettra de vous inscrire à la séance à venir et le lien internet pour vous connecter à la visioconférence.  

Informations complémentaires – Ce webinaire est ouvert à toutes et à tous les étudiant.e.s et chercheur.e.s universitaires, ingénieur.e.s, professionnel.le.s de santé, usager·e·s, personne·s militante·s et/ou association·s portant un intérêt à ces questionnements vis-à-vis des expériences singulières corps/technologie.

Pour tout renseignement complémentaire, merci d’envoyer un mail à l’adresse : contact@corps-protheses.org

Autres liens utiles
http://www.corps-protheses.org
https://twitter.com/CorpsProtheses

Hommage Nous souhaitons dédier ce séminaire à la mémoire de notre collègue et amie Marina Maestrutti, membre du collectif corps et prothèses, disparue brutalement le 22 janvier 2021. Son implication, ses contributions sur l’imaginaire des techniques et ses réflexions sur les relations entre corps et technologies ont marqué l’histoire du collectif et continueront de nourrir nos travaux.

Publications des membres de l’atelier depuis 2019

  • Brun, Anne et al. 2020. « International Health Practices: A Multidisciplinary Approach to Therapeutic Mediations With an Artistic Medium Based on the Model of Play ». Frontiers in Psychology 11.. www.frontiersin.org/articles/10.3389/fpsyg.2020.00254/full (11 décembre 2020).
  • Iosti, Pauline. 2020. « Territorialization of Care and Proximities in a Community-Based Primary Care System: What Are the Results on Access to Care and Resident Satisfaction? A Case Study from São Paulo ». Health & Place 66: 102451.
  • Allegra, Séverine et al. 2020. « A valuable experimental setup to model exposure to Legionella’s aerosols generated by shower-like systems ». Water Research 172: 115496.
  • Harpet C. et Poanoui G. (2020), “Le travail du soin au prisme de l’altérité en Polynésie française. Penser la pluralité médicale au coeur de la relation de soin », in JP. Pierron, D. Vinot, E. Chelle, Travail du soin, soin du travail, Ed. Seli Arslan, pp. 77-92.
  • Girardot F. et al. 2020. « Bacterial diversity on an abandoned, industrial wasteland contaminated by polychlorinated biphenyls, dioxins, furans and trace metals ». Science of The Total Environment 748: 141242.
  • Bateman S. Allouche S. Goffette J. et Marzano M. 2020. «Responsibility – Excerpts from ”Inquiring into Human Enhancement” and Reflection ». In Health, Technology and Society: Critical Inquiries. Edited by Andrew Webster and Sally Wyatt. Palgrave MacMillanhttps://doi.org/10.1007/978-981-15-4354-8, https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02938070 (11 décembre 2020).
  • Laribi, Ahlem et al. 2020. « Legionella pneumophila sg1-sensing signal enhancement using a novel electrochemical immunosensor in dynamic detection mode ». Talanta 215: 120904
  • Ginestet S, Aschan-Leygonie C, Bayeux T, Keirsbulck M. 2020. Mould in indoor environments: The role of heating, ventilation and fuel poverty. A French perspective. Building and Environment, 169: 106577. https://doi.org/10.1016/j.buildenv.2019.106577.
  • Chasles V. & Gasquet-Blanchard C. 2019, « Santé globale », in C. Gasquet-Blanchard, A.-C. Hoyez & S. Fleuret (dir), Abécédaire de la géographie de la santé, Editions Matériologiques, pp. 63-71.
  • Aschan-Leygonie C & Beaudet-Michel S. 2019, F comme Facteur de Risque, in Abécédaire de la santé Géographie et territoire, Sous la direction de Sébastien Fleuret, Clélia Gasquet-Blanchard et Anne-Cécile Hoyez, Editions Matériologiques, pp 53-61.
  • Chasles V. & De Biaggi L. (dir.). 2019. Santé et territoire, une réflexion géographique, Service Edition Université Jean Moulin Lyon 3, 211 p.
  • Chasles V. & Fleuret S. 2019. « Tourisme médical », in C. Gasquet-Blanchard, A.-C. Hoyez & S. Fleuret (dir), Abécédaire de la géographie de la santé, Editions Matériologiques, pp. 165-172.
  • Harpet C. 2019. Un éléphant dans un magasin de porcelaine… Human in biodiversity (2019), Energie-Environnement-Infrastructures, N°6, juin 2019, Alerte 113.
  • Longepée E. Bidon J. Harpet C. 2019. Prégnance du rapport sensoriel des Mahorais à leurs paysages, Paysages sensoriels, approches pluridisciplinaires, Presses universitaires de Rennes, pp.211-224.
  • Choulet A. 2020. Remédier au paradoxe de l’expérience corporelle au moyen d’une épistémologie du point de contact, Nouvelles Questions Féministes. Vol. 39 n°1, pp. 33-49.
  • Planche E. 2019. Réveiller la force. Cinq leçons pour « réanimiser » les peuples du Nord. », in ARCTICA Œuvres II. Tchoukotka 1990. De Lénine à la Pérestroîka. Sous la direction de Jean Malaurie, CNRS Editions, pp. 679 à 697.
  • Planche E. 2019. Éduquer à l’environnement par l’approche sensible art, ethnologie et écologie, in L’éducation à l’environnement et au développement durable, École changer de cap. Dossier thématique préparé par Maridjo Graner et André Giordan, octobre 2019, pp.59-68.

 





Soutenances

Iosti P. (novembre 2020), Adapter les systèmes de santé aux spécificités locales : un moyen de lutte contre les inégalités dans le cadre des nouveaux enjeux de santé ?  Le cas de São Paulo, Thèse de doctorat en géographie co-dirigée par V. Chasles & J. Comby, Université Jean Moulin Lyon 3.

Chasles V. (juillet 2020), Territoire et égalité des chances, que nous apprennent les inégalités environnementales de santé ? Habilitation à Diriger des Recherches en géographie-aménagement, Université Jean Moulin Lyon 3.

M’zoughi M. (février 2020), Métamorphoses de la chair. Anthropologie du cancer au Cambodge, Thèse de doctorat en anthropologie co-dirigée par P. Deshayes & A.-Y. Guillou, Université Lumière Lyon 2.

creation de l’atelier sante environnements

Ce carnet présente l’actualité de l’axe de recherche « Santé et Environnements » de l’UMR EVS regroupant des chercheur-e-s et ingénieur-e-s en sciences humaines et sociales, en sciences de l’environnement, en biologie et en sciences de l’ingénieur.

Il accompagne la mise en place, dans le cadre du prochain quinquennal, du nouvel atelier de recherche « Santé et Environnements » de l’UMR.

L’objectif de l’atelier est d’animer des recherches portant sur des questions de santé en tant qu’expression de changements sociaux, territoriaux et environnementaux contemporains. Il s’agit aussi d’apporter des éclairages sur les jeux d’interactions entre les acteurs et actants qui animent ces changements.

Le carnet constitue le lieu de communication et de valorisation de l’activité scientifique de l’atelier. Il rend compte de l’activité du groupe autour des questions sur la santé et des multiples approches et thématiques mobilisées par les membres de l’atelier (environnement et santé ; aménagement, développement territorial et santé ; accès aux soins ; corps augmenté ; handicap et vieillissement ; perception de la santé, de la maladie et des soins ; adaptations et réponses sociétales aux enjeux de santé).

Sur ce carnet sont publiées les informations relatives aux activités d’animation de l’atelier (séminaires, petits ateliers, offre de stages), mais aussi toute autre information rendant visible l’activité de recherche de l’atelier (projets en cours, publications, liens d’intérêt). Le carnet constitue à la fois un « carnet de bord » pour les membres de l’atelier et une vitrine permettant d’établir des contacts avec l’extérieur.

theses en cours par des membres de l’atelier

Duval Pénélope, Université Claude Bernard, Ecole urbaine de Lyon
Sujet : Approche holistique des facteurs favorisant le développement du moustique tigre en milieu urbain : focus sur les jardins partagés de la métropole de Lyon.
Sous la direction de : Claire Valiente Moro (Equipe de Recherche Dynamique microbienne et transmission virale) et Christina Aschan-Leygonie (UMR EVS – Environnement, Ville, Société)
Début de thèse : octobre 2020

Léa Ruelle-Wargnier, Université Lumière Lyon 2, Titre de la thèse : Les enjeux d’interactions entre médecins-militaires et patients-militaires atteints d’un syndrome de stress post-traumatique
Sous la direction de : Jorge P. Santiago (UMR EVS – Environnement, Ville, Société)
Début de thèse : décembre 2018

Anaïs Choulet, Université Jean Moulin Lyon 3, Titre de la thèse : Se réapproprier son corps et sa santé au moyen du toucher.
Sous la direction de : Isabelle Delpla (IRPhil) & Jérôme Goffette (UMR EVS – Environnement, Ville, Société)
Début de thèse : septembre 2017

Projet DiscoSpace (2021/2023) – Association entre les caractéristiques du lieu de vie et l’activité physique chez les femmes atteintes de cancer du sein (en partenariat avec le département Cancer et Environnement du Centre de cancérologie Léon Bérard et le laboratoire GRePS de l’université Lyon 2 – Financement INCa) – Membre de l’atelier impliqué : Virginie Chasles

Projet SIGEXPOMETRO (2020/2021) – Exposition aux pesticides en population de la Métropole de Lyon : approches géographiques, alimentaires et méthodes de communication des données scientifiques (en partenariat avec le Centre Léon Bérard, le Centre International de Recherche sur le Cancer, l’Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé Auvergne-Rhône-Alpes, le cancéropôle Lyon-Auvergne-Rhône-Alpes CLARA) – Membre de l’atelier impliqué : Virginie Chasles

Projet 3M’Air (2018/2021) – Mesures citoyennes mobiles et modélisation : qualité de l’air et îlots de chaleur à Lyon. Coordinateur scientifique : Walid BECHKIT (CITI)  – Membre de l’atelier impliqué : Christina Aschan-Leygonie – http://imu.universite-lyon.fr/projet/3mair-mesures-citoyennes-mobiles-et-modelisation-qualite-de-lair-et-ilots-de-chaleur-a-lyon/

Projet scientifique

La santé est une thématique dont les enjeux sont nombreux et l’attente sociétale forte. Domaine de recherche stratégique à l’échelle du site Lyon-Saint-Etienne, il s’inscrit au croisement des sciences médicales, humaines, sociales et environnementales. La santé, par le biais d’approches multidimensionnelles et multiscalaires, permet de saisir des dynamiques sociales, territoriales et environnementales.

La santé est un indicateur de dynamiques sociales, territoriales et environnementales. Ainsi, l’évolution de l’état de santé et des inégalités de santé entre des territoires, des groupes et des individus (en termes de morbidité, de mortalité, de facteurs de risques, d’accès aux soins de santé, …) renseignent sur les changements qui interviennent dans les liens entre les populations et leur milieu.

L’atelier « Santé et environnements » a pour ambition globale de conduire des travaux qui s’articuleront autour des liens entre la santé et les dynamiques sociales, territoriales et environnementales :

La relation entre dynamiques urbaines (l’urbanisation, la métropolisation, l’étalement urbain, la ségrégation, la verticalisation, la ville sensible …) et les dynamiques sanitaires (évolution des déterminants de santé, impacts sur la santé physique et mentale, évolution du système de soin, recompositions spatiales des indicateurs de santé, complexification du processus de construction des inégalités de santé, …).

La question des changements sera également abordée à travers les réflexions portant sur les interactions entre la santé et l’environnement : l’impact des évolutions environnementales sur la santé, l’évolution des facteurs de risque, l’adaptation des territoires aux évolutions conjointes de l’environnement et de la santé.

Une attention particulière sera également portée aux réponses sociétales (par les politiques publiques, les acteurs locaux et les société civile) et l’évolution des réponses (au regard des perceptions des acteurs et actants de la santé) apportées aux enjeux de santé (innovations territoriales et technologiques, politiques favorisant la réduction de risque, amélioration de l’accès aux soins de santé, résilience et adaptation des territoires, urbanisme favorable à la santé, adaptation au changement climatique, dispositifs urbains, ambiances urbaines, corps augmenté …).

La question des échelles constituera un domaine de réflexion majeur au sein de cet atelier. La santé, qu’il s’agisse de ses déterminants (cadre et conditions de vie, contexte environnemental, offre de service, …) et de ses évolutions (amélioration, dégradation, évolution de ses spatialités …), s’inscrit dans de multiples échelles (corps, individu, groupe, espace perçu, territoire de santé, cadre national, échelle mondiale, …), qui, le plus souvent, interagissent et contribuent chacune, dans différentes mesures, aux faits et dynamiques de santé. Il s’agira alors de montrer la nécessité de privilégier des approches multiscalaires et dynamiques, et de réfléchir aux méthodes permettant de s’en saisir.

Enfin, d’un point de vue théorique, une réflexion est nécessaire quant à la validité scientifique et la faisabilité méthodologique de cadres théoriques émergents qui lient la santé et l’environnement (One Health, exposome…).

Carnet de recherche dédié aux activités de l’atelier « Santé et Environnements » de l’UMR EVS – Environnement, Ville, Société

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search