Santé et société

Atelier (post-)doctorants

Séance de l’Atelier doctorants et post-doctorants organisé par la MSH Lyon St-Étienne dans le cadre de son axe de recherche Santé et société , en partenariat avec l’atelier “Santé et environnement” du laboratoire EVS.

Cet atelier consistera en une présentation de travaux de thèse ou de post-doctorat. Chaque présentation sera suivie d’un temps de discussion (le temps de présentation sera précisé ultérieurement selon le nombre d’intervenant.e.s).

Public : doctorant.es, post-doctorants et chercheur.es, membres des laboratoires associés à la MSH Lyon St-Etienne. Ouvert également aux étudiants de Master 2 ou 5A.

Appel à communications

Si vous souhaitez présenter vos travaux lors de cet atelier, les propositions sont attendues d’ici le 3 octobre 2022, à l’adresse suivante : virginie.chasles@univ-st-etienne.fr

Les propositions devront être composées des éléments suivants : titre de la thèse ou du post-doctorat, nom du directeur.rice de la thèse, établissement et équipe de recherche de rattachement, discipline et résumé de quelques lignes.

Comité d’organisation

Virginie Chasles (Univ. Jean Monnet, EVS)
Gwenola Le Naour (Sciences Po Lyon, TRIANGLE)
Claire Perrin (Univ. Lyon 1, LVIS)
Rémy Potier (Univ. Lyon 2, CRPPC)
Christina Aschan-Leygonie (Univ. Lyon 2, EVS)

Informations pratiques

Inscription gratuite, mais obligatoire, avant le 21 octobre 2022 > formulaire en ligne
Contact : Virginie Chasles (Univ. Jean Monnet, EVS) – virginie.chasles (a) univ-st-etienne.fr

REMUE-MÉNINGES TRANSITION ÉCOLOGIQUE D’EVS – 12 JUILLET 16H-18H

Appel à contribution

Remue-méninges transition écologique – 12 juillet 16h-18h suivi d’un moment convivial , jardin de l’ENS!

Le 12 juillet de 16 à 18h, retrouvons nous dans le cadre d’un moment convivial pour échanger autour des actions possibles dans le cadre de la transition écologique d’EVS !

Beaucoup de labos, d’établissements sont déjà à pied d’oeuvre ! Nous vous proposons de vous faire quelques retours  du bilan des émissions de gaz à effet de serre que le groupe TREEVS (Transition Ecologique pour EVS) a réalisé, en utilisant l’outil GES1pont5 du Labos1point5.

Puis nous réfléchirons ensemble à des pistes d’actions, et des propositions pratiques.

Nous avons besoin de vous!!

L’équipe TREEVS

Colloque Agé·e·s et appareillé·e·s : les prothèses dans le vieillissement

Programme

L’argumentaire et le programme détaillé du colloque sont disponibles sur  http://www.corps-protheses.org

Inscription

Ce colloque aura lieu en présentiel (il n’est pas prévu de mode hybride). L’entrée est libre et gratuite, néanmoins en raison du nombre limité de places, l’inscription est obligatoire. Elle se fait en ligne en suivant ce lien : https://forms.gle/2arDXYBECZYqzd6t9

Informations complémentaires

– Ces journées sont ouvertes à toutes et à tous les étudiant·e·s et chercheur·e·s universitaires, ingénieur·e·s, praticien·ne·s, usager·e·s, personne·s concerné·s et/ou association·s portant un intérêt à ces questionnements vis-à-vis de la vieillesse, du vieillissement et du rapport corps/technologie.

– Accessibilité PMR : la salle est accessible pour les personnes à mobilité réduite.

– Pour tout renseignement complémentaire, merci d’envoyer un mail à l’adresse : contact@corps-protheses.org

Compte Twitter

Pour nous suivre : https://twitter.com/CorpsProtheses

Séminaire L’Assistance publique de Paris aux XIXe et début XXe siècles. Un modèle de protection sociale ? Mercredi 9 mars de 14h à 16h en visioconférence

Présentation par Yannick Marec

L’Assistance publique de Paris aux XIXe et début XXe siècles. Un modèle de protection sociale ?

Il s’agira de montrer comment une organisation charitable traditionnelle, fondée sur des bureaux de bienfaisance et des hôpitaux fort peu médicalisés, a été réorganisée au milieu du XIXe siècle (la création officielle de l’AP date de 1849) et dans les décennies suivantes. L’intervention permettra aussi d’évoquer les liens entretenus par l’AP de Paris avec d’autres structures d’entraide traditionnelles comme le Tour d’abandon ou le Mont-de Piété avant que l’AP de Paris  s’organise autour de Bureaux de Bienfaisance rénovés et d’Hôpitaux médicalisés, une évolution qui reste encore inachevée avant la Première guerre mondiale. Ce n’est en effet que depuis 1991 que l’appellation AP-HP (Assistance Publique-Hôpitaux de Paris) a été adoptée. Afin de souligner les spécificités parisiennes des comparaisons seront également effectuées avec quelques autres expériences menées en France.

Yannick Marec est professeur émérite d’Histoire contemporaine à l’Université de Rouen Normandie. Président du conseil scientifique de la Société Française d’Histoire des Hôpitaux, il est également vice-président du Conseil scientifique du Comité d’Histoire de la Sécurité sociale. Lauréat de l’Institut de France (Académie des Sciences Morales et Politiques) et de la SFHH, il a notamment dirigé l’ouvrage Accueillir ou soigner ? L’Hôpital et ses alternatives du Moyen, âge à nos jours (PURH, 2007), co-dirigé avec Daniel Réguer, De l’hospice au domicile collectif. La vieillesse et ses prises en charge de la fin du XVIIIe siècles à nos jours (PURH, 2013) et, en collaboration avec Jacques Poisat, Hôpitaux et médecine en guerre. De la création du service de santé militaire aux conflits contemporains (PURH, 2018) ainsi qu’Hôpital, ville et citoyenneté, (PURH, 2021).

Pour recevoir le lien vers la conférence veuillez contacter Christina Aschan-Leygonie

Effets contextuels dans l’analyse des relations entre santé et environnement

19 novembre – 15h-17h30 – salle de la rotonde, 18 rue chevreul, Lyon7

Coordination: Christina Aschan-Leygonie, Virginie Chasles, Hélène Mathian

Les ateliers « santé et environnements » et « spatialités numériques et géomatique » proposent un séminaire croisé sur la question de la prise en compte des contextes dans nos approches, à partir de la présentation de:

Thierry Feuillet « Analyse locale des relations entre santé et environnement: du paradigme GW à une conceptualisation des effets contextuels“.

Nous proposons ensuite d’échanger autour des questions de contextes dans nos approches : quels sont-ils ? comment les formalisons-nous ? comment les mobilisons-nous?

Résumé de la présentation de Thierry Feuillet

“Les liens entre santé et environnement sont multiples et complexes, et ne peuvent être pertinemment perçus sans tenir compte de leurs différenciations à un niveau local. En effet, l’hétérogénéité des territoires et les effets de lieu structurent ces liens dans l’espace. Ces structures spatiales doivent être décrites et c’est là un des rôles essentiels de la géographie de la santé. L’objectif de cet atelier est tout d’abord de présenter une partie des moyens méthodologiques dont on dispose pour l’analyse quantitative de ces structures spatiales, en particulier les méthodes basées sur les noyaux (dites géographiquement pondérées, comprenant la GWR et toutes ses extensions), en s’appuyant sur des exemples en géographie de l’obésité et de la mobilité active. Une montée en généralité nous permettra ensuite d’élaborer une typologie des effets contextuels en géographie de la santé, dans une démarche plus explicative et centrée sur les mécanismes de production des spécificités locales.”

Si vous ne pouvez pas du tout vous déplacer et que vous souhaitez quand même suivre le séminaire, nous ouvrirons une visio, contacter Helene Mathian

Soutenance HDR DE Françoise GIRARDOT

Titre : Réponses de bactéries de l’environnement aux changements de leur milieu : de l’adaptation des individus à la résilience des écosystèmes 

Mercredi 20 octobre à 14h à l’IUT de Saint Etienne (Amphi blanc, E151)

Les travaux de thèse de Françoise Girardot ont concerné l’étude de l’adaptation de la  bactérie psychrotrophe Arthrobacter globiformis à des chocs froids, via l’étude de sa synthèse protéique. Puis, entre 2007 et 2014,  sa recherche a été tournée essentiellement vers les légionelles, et en particulier de leurs formes viables non cultivables générées par les traitements censés les éradiquer. L’accès à un nouvel outil technique (new generation sequencing, NGS) lui a donné l’opportunité de passer de l’étude de l’adaptation de populations à des stress thermiques, à l’observation de communautés bactériennes résilientes (?) de friches industrielles polluées.

Dans le cadre des ateliers socio-écosystèmes et santé environnement de l’UMR, son projet pour le futur est de s’intéresser aux pathogènes qui pourraient devenir très préoccupants dans un contexte de changement climatique, comme les cyanobactéries qui prolifèrent au lac de Devesset en Ardèche et les légionnelles devenues première cause de maladies hydriques dans les pays développés.

Jury : 

Mme la professeure Sophie JARRAUD, Praticienne Hospitalière, UMR INSERM U851, Université Claude Bernard Lyon1, directrice du Centre National de Références des Légionelles – Rapporteuse.

M le professeur Pierre LE CANN, Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, département santé-environnement-travail et génie sanitaire (DSETGS) et laboratoire d’étude et de recherche en environnement et santé (LERES) – Rapporteur.

Philippe NORMAND, Directeur de recherche CNRS, UMR CNRS 5557, Université Claude Bernard Lyon1 – Rapporteur.

Mme la professeure Séverine ALLEGRA, UMR 5600 EVS, Université Jean Monnet

Mme la professeure Virginie CHASLES, UMR 5600 EVS, Université Jean Monnet

Séminaire atelier santé & environnements

Thèmes : Dynamiques des légionelles dans les espaces urbains (l’exemple de Saint-Etienne) ; Cyanobactéries dans le monde rural (lac de Devesset)

Photo O. Pontbriand, Archives La Presse

Vendredi 15 octobre de 14h à 16h

Séminaire en visioconférence. Lien de connexion :

https://univlyon3.webex.com/univlyon3/j.php?MTID=mb69fcc9b7f99aa7c55097516355b86df

Intervenantes :

Séverine Allégra, microbiologiste, UMR EVS, Professeure des Universités – Université Jean Monnet

Françoise Girardot, microbiologiste, UMR EVS, Maitre de conférences – Université Jean Monnet

Séverine Allégra et Françoise Girardot présenterons leurs recherches consacrées d’une part, aux dynamiques des légionelles dans les espaces urbains (l’exemple de Saint-Etienne) et, d’autre part, aux cyanobactéries dans le monde rural (lac de Devesset).

Ces sujets touchent de nombreuses problématiques, telles que les modes d’occupation des sols, les modes de gestion de la ressource en eau, les inégalités territoriales et sociales face aux risques sanitaires, la vulnérabilité induite par le changement climatique et l’adaptation des territoires à cette contrainte ou bien encore aux conflits d’usage (tourisme, pratiques agricoles …). Ce séminaire de rentrée, de par l’ouverture de ses thématiques, vise donc à engager le dialogue entre les différentes disciplines réunies dans l’atelier « Santé et environnements » et à identifier les contributions possibles des un.es et des autres aux projets portés par les collègues microbiologistes.

Colloque “Santé environnementale et écologie des savoirs. PErspectives franco-brésiliennes”.

Cher.e.s membres de l’atelier Santé et Environnements,

Nous avons le plaisir de vous annoncer de la tenue prochaine du colloque international Santé environnementale et écologie des savoirs. Perspectives franco-brésiliennes, qui aura lieu les 20 et 21 mai en ligne. Il est le fruit d’une collaboration entre l’UMR Environnement Ville Société et l’Institut de Santé Collective de l’Université Fédérale de Bahia au Brésil.

Vous trouverez en PJ le programme de l’évènement (les horaires indiqués suivent le fuseau horaire de la France). Le colloque sera bilingue, avec des interventions en portugais et d’autres en français ; les échanges lors des débats seront traduits simultanément.

A la fin de la première journée, nous avons prévu un débat autour du film Pragas (Nuisibles) d’Armelle Jacquemot, que nous vous invitons à visionner auparavant au lien suivant : 

https://uptv.univ-poitiers.fr/program/pragas/index.html

Pour assister au colloque, vous trouverez ci-dessous les liens de connexion.

Au plaisir de vous retrouver nombreuses et nombreux à cette occasion,

Virginie Chasles et Marina Rougeon

Lien pour le jeudi 20 mai :

https://univlyon3.webex.com/univlyon3/j.php?MTID=me1375f1c0d0768a353d77d1828797bf7

Numéro de la réunion : 121 321 9483

Mot de passe : 3GXm2EYXJA7

Clé organisateur : 484670

Lien pour le vendredi 21 mai :

https://univlyon3.webex.com/univlyon3/j.php?MTID=m3d8703044881e73c736f73d4a4ae7032

Numéro de la réunion : 121 439 6240

Mot de passe : zC2Z6S32TKy

Clé organisateur : 212264

SEMINAIRE inter-Ateliers Faire Territoire Faire Société / Santé et Environnements

Caractériser l’environnement alimentaire scolaire pour identifier des freins et des ressources pour la mise en place d’une éducation autour de l’alimentation au collège. Éclairage à partir de trois études de cas dans des collèges français et mexicains

présentation d’Alexandra Pech – Doctorante à l’ENS de Lyon
5 mai 2021
12h30-13h30

Pour participer à la séance en ligne
• Si vous êtes un participant extérieur à l’ENS, rendez vous à l’adresse : https://ent-services.ens-lyon.fr/entVisio
•Si vous êtes personnels de l’ENS, rendez vous à l’adresse :
-https://ent.ens-lyon.fr – puis choisir «Webconférence ENS»

S’appuyant sur une thèse en cours, cette présentation a pour objectif de caractériser l’environnement alimentaire scolaire à partir duquel les acteurs scolaires de trois collèges français et mexicains organisent une éducation autour de l’alimentation.
Alors que le milieu de l’éducation est de plus en plus sollicité pour intégrer des questions sociétales, la thématique de l’alimentation ne fait pas exception. Des ambitions sont affichées pour un espace scolaire proposant des expériences variées autour de ce thème, en lien avec les acteurs territoriaux de l’alimentation. Les politiques publiques et les travaux scientifiques se concentrent cependant généralement sur un nombre restreint de dispositifs pédagogiques (cantine, potager, cours de cuisine).
Cette recherche vise à mettre en évidence la diversité des éléments de l’environnement scolaire, intentionnels ou non, avec lesquels les acteurs scolaires doivent composer pour mettre en place une éducation autour de l’alimentation. Cette organisation est en partie caractérisée par le bricolage et l’informalité.
Des enquêtes de terrain ont été menées entre 2019 et 2020 dans trois collèges aux caractéristiques socio-économiques contrastées. Deux collèges de la région lyonnaise (Est lyonnais et département de l’Ain) accueillant des élèves de milieux socio-économiques défavorisés, constituent le terrain d’étude principal. Un troisième collège, privé, favorisé, au sud de Mexico, vient éclairer ce terrain français par un contexte alimentaire et scolaire différent.

séminaire de lancement de l’atelier Santé et Environnements

Lundi 3 mai 2021 de 9h à 12h lien vers la visioconférence : https://univlyon3.webex.com/univlyon3/j.php?MTID=made02b422529d0c861e5d01f74e2460e

Programme
Objectifs scientifiques de l’atelier et de son fonctionnement 

Présentations scientifiques de deux jeunes chercheures de l’atelier sur les risques sanitaires émergents : 
1. Meriem M’zoughi, post-doctorante en anthropologie (Université Lumière Lyon 2, INALCO) :“Merog et agents infectieux. Conceptions du corps et du vivant au Cambodge
2. Pénélope Duval, doctorante en biologie (Université Claude Bernard, Ecole Urbaine de Lyon) : “Approche holistique des facteurs favorisant le développement du Moustique Tigre en milieu urbain : les jardins collectifs dans la Métropole de Lyon” 

Programmation 2021 de l’atelier

Venez nombreux !

Lire les dégradations environnementales et sanitaires au prisme de la racialisation. Prémisses d’une ethnographie sur l’île de Maré (Bahia, Brésil)

Marina Rougeon, Professeure invitée, Institut de Santé Collective, Université Fédérale de Bahia, Brésil. Chercheure associée à EVS  – Environnement Ville Société (UMR 5600).

 

À partir d’une ethnographie dans la Baie de Tous les Saints au Brésil, ce texte propose une réflexion sur l’usage anthropologique de catégories émiques telles que « racisme environnemental » dans l’analyse de conflits sociaux.

https://blogterrain.hypotheses.org/16523

Le collectif « Corps et prothèses » : webinaire « Nouvelles recherches, nouvelles perspectives »

Le collectif « Corps et prothèses » a le plaisir de vous inviter à son webinaire intitulé : « Nouvelles recherches, nouvelles perspectives ». Fidèle à la démarche qui anime le collectif de questionner les prothèses aux prismes de la diversité et de la pluridisciplinarité, ce webinaire a pour objectif de permettre, tout autant à de jeunes chercheur.e.s qu’à des chercheur.e.s plus confirmé.e.s, d’exposer leurs travaux de recherche sur les technologies prothétiques et les expériences singulières qui en découlent.   
Déroulement Ce webinaire s’articulera sur six séances en visioconférence qui se dérouleront sur plusieurs vendredis entre février et juin 2021. Dans un format court et resserré d’une durée d’1h (de 13h à 14h), chaque séance proposera un focus sur une recherche (en cours ou finalisée) où un.e chercheur.e sera invité.e à présenter en visioconférence ses travaux au public connecté, puis à les discuter lors d’un temps d’échanges et de questions/réponses.

Calendrier et programme
Vendredi 26 février 2021 à 13h
: « Multisensorialité et plasticités des représentations corporelles » Louise Kirsch ; Sorbonne Université.   Vendredi 19 mars 2021 à 13h :« Faire corps : écriture de soi et faire-ensemble dans la fabrication DIY d’aides techniques au handicap » Amélie Téhel ; Université Rennes 2.  
Vendredi 9 avril 2021 à 13h :« Approche socio anthropologique de l’intégration des sourds porteurs d’implants cochléaires : représentation sociale de la surdité et de l’implant chez les familles et attitudes des sourds implantés. Rapport à la corporéité prothétique et émergence d’un syncrétisme social » Cesca Malou ; Université de Lorraine.  
Vendredi 30 avril 2021 à 13h :« Quelle “utilité” pour la prothèse ? Expériences d’utilisation de l’implant cochléaire et de l’implant rétinien » Helma Korzybska ; Université Paris Nanterre.  
Vendredi 21 mai 2021 à 13h :« Le rôle des semelles connectées dans le processus de rééducation à la marche des personnes amputéesdu membre inférieur : travail de soin, appropriation et intégration de la prothèse  » Mathilde Apelle et Marco Saraceno ; Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Université de Reims.  
Vendredi 11 juin 2021 à 13h :« Amélioration du parcours d’appropriation des dispositifs prothétiques chez les personnes amputéesdu membre inférieur ou supérieur » Paul-Fabien Groud et Valentine Gourinat ; Université Claude Bernard Lyon 1.  

Pour s’inscrire
La pré-inscription est obligatoire https://docs.google.com/forms/d/1TcXD5nJWbDEG7m-jXbOHP43BxkV-7XJ8sWp3NLJBE7Q/edit

Grâce à cette pré-inscription, nous pourrons vous envoyer par mail, quelques jours avant chaque séance, le lien qui vous permettra de vous inscrire à la séance à venir et le lien internet pour vous connecter à la visioconférence.  

Informations complémentaires – Ce webinaire est ouvert à toutes et à tous les étudiant.e.s et chercheur.e.s universitaires, ingénieur.e.s, professionnel.le.s de santé, usager·e·s, personne·s militante·s et/ou association·s portant un intérêt à ces questionnements vis-à-vis des expériences singulières corps/technologie.

Pour tout renseignement complémentaire, merci d’envoyer un mail à l’adresse : contact@corps-protheses.org

Autres liens utiles
http://www.corps-protheses.org
https://twitter.com/CorpsProtheses

Hommage Nous souhaitons dédier ce séminaire à la mémoire de notre collègue et amie Marina Maestrutti, membre du collectif corps et prothèses, disparue brutalement le 22 janvier 2021. Son implication, ses contributions sur l’imaginaire des techniques et ses réflexions sur les relations entre corps et technologies ont marqué l’histoire du collectif et continueront de nourrir nos travaux.

Publications des membres de l’atelier depuis 2019

  • Brun, Anne et al. 2020. « International Health Practices: A Multidisciplinary Approach to Therapeutic Mediations With an Artistic Medium Based on the Model of Play ». Frontiers in Psychology 11.. www.frontiersin.org/articles/10.3389/fpsyg.2020.00254/full (11 décembre 2020).
  • Iosti, Pauline. 2020. « Territorialization of Care and Proximities in a Community-Based Primary Care System: What Are the Results on Access to Care and Resident Satisfaction? A Case Study from São Paulo ». Health & Place 66: 102451.
  • Allegra, Séverine et al. 2020. « A valuable experimental setup to model exposure to Legionella’s aerosols generated by shower-like systems ». Water Research 172: 115496.
  • Harpet C. et Poanoui G. (2020), “Le travail du soin au prisme de l’altérité en Polynésie française. Penser la pluralité médicale au coeur de la relation de soin”, in JP. Pierron, D. Vinot, E. Chelle, Travail du soin, soin du travail, Ed. Seli Arslan, pp. 77-92.
  • Girardot F. et al. 2020. « Bacterial diversity on an abandoned, industrial wasteland contaminated by polychlorinated biphenyls, dioxins, furans and trace metals ». Science of The Total Environment 748: 141242.
  • Bateman S. Allouche S. Goffette J. et Marzano M. 2020. «Responsibility – Excerpts from ”Inquiring into Human Enhancement” and Reflection ». In Health, Technology and Society: Critical Inquiries. Edited by Andrew Webster and Sally Wyatt. Palgrave MacMillanhttps://doi.org/10.1007/978-981-15-4354-8, https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02938070 (11 décembre 2020).
  • Laribi, Ahlem et al. 2020. « Legionella pneumophila sg1-sensing signal enhancement using a novel electrochemical immunosensor in dynamic detection mode ». Talanta 215: 120904
  • Ginestet S, Aschan-Leygonie C, Bayeux T, Keirsbulck M. 2020. Mould in indoor environments: The role of heating, ventilation and fuel poverty. A French perspective. Building and Environment, 169: 106577. https://doi.org/10.1016/j.buildenv.2019.106577.
  • Chasles V. & Gasquet-Blanchard C. 2019, « Santé globale », in C. Gasquet-Blanchard, A.-C. Hoyez & S. Fleuret (dir), Abécédaire de la géographie de la santé, Editions Matériologiques, pp. 63-71.
  • Aschan-Leygonie C & Beaudet-Michel S. 2019, F comme Facteur de Risque, in Abécédaire de la santé Géographie et territoire, Sous la direction de Sébastien Fleuret, Clélia Gasquet-Blanchard et Anne-Cécile Hoyez, Editions Matériologiques, pp 53-61.
  • Chasles V. & De Biaggi L. (dir.). 2019. Santé et territoire, une réflexion géographique, Service Edition Université Jean Moulin Lyon 3, 211 p.
  • Chasles V. & Fleuret S. 2019. « Tourisme médical », in C. Gasquet-Blanchard, A.-C. Hoyez & S. Fleuret (dir), Abécédaire de la géographie de la santé, Editions Matériologiques, pp. 165-172.
  • Harpet C. 2019. Un éléphant dans un magasin de porcelaine… Human in biodiversity (2019), Energie-Environnement-Infrastructures, N°6, juin 2019, Alerte 113.
  • Longepée E. Bidon J. Harpet C. 2019. Prégnance du rapport sensoriel des Mahorais à leurs paysages, Paysages sensoriels, approches pluridisciplinaires, Presses universitaires de Rennes, pp.211-224.
  • Choulet A. 2020. Remédier au paradoxe de l’expérience corporelle au moyen d’une épistémologie du point de contact, Nouvelles Questions Féministes. Vol. 39 n°1, pp. 33-49.
  • Planche E. 2019. Réveiller la force. Cinq leçons pour “réanimiser” les peuples du Nord. », in ARCTICA Œuvres II. Tchoukotka 1990. De Lénine à la Pérestroîka. Sous la direction de Jean Malaurie, CNRS Editions, pp. 679 à 697.
  • Planche E. 2019. Éduquer à l’environnement par l’approche sensible art, ethnologie et écologie, in L’éducation à l’environnement et au développement durable, École changer de cap. Dossier thématique préparé par Maridjo Graner et André Giordan, octobre 2019, pp.59-68.

 





Soutenances

Iosti P. (novembre 2020), Adapter les systèmes de santé aux spécificités locales : un moyen de lutte contre les inégalités dans le cadre des nouveaux enjeux de santé ?  Le cas de São Paulo, Thèse de doctorat en géographie co-dirigée par V. Chasles & J. Comby, Université Jean Moulin Lyon 3.

Chasles V. (juillet 2020), Territoire et égalité des chances, que nous apprennent les inégalités environnementales de santé ? Habilitation à Diriger des Recherches en géographie-aménagement, Université Jean Moulin Lyon 3.

M’zoughi M. (février 2020), Métamorphoses de la chair. Anthropologie du cancer au Cambodge, Thèse de doctorat en anthropologie co-dirigée par P. Deshayes & A.-Y. Guillou, Université Lumière Lyon 2.

creation de l’atelier sante environnements

Ce carnet présente l’actualité de l’axe de recherche « Santé et Environnements » de l’UMR EVS regroupant des chercheur-e-s et ingénieur-e-s en sciences humaines et sociales, en sciences de l’environnement, en biologie et en sciences de l’ingénieur.

Il accompagne la mise en place, dans le cadre du prochain quinquennal, du nouvel atelier de recherche « Santé et Environnements » de l’UMR.

L’objectif de l’atelier est d’animer des recherches portant sur des questions de santé en tant qu’expression de changements sociaux, territoriaux et environnementaux contemporains. Il s’agit aussi d’apporter des éclairages sur les jeux d’interactions entre les acteurs et actants qui animent ces changements.

Le carnet constitue le lieu de communication et de valorisation de l’activité scientifique de l’atelier. Il rend compte de l’activité du groupe autour des questions sur la santé et des multiples approches et thématiques mobilisées par les membres de l’atelier (environnement et santé ; aménagement, développement territorial et santé ; accès aux soins ; corps augmenté ; handicap et vieillissement ; perception de la santé, de la maladie et des soins ; adaptations et réponses sociétales aux enjeux de santé).

Sur ce carnet sont publiées les informations relatives aux activités d’animation de l’atelier (séminaires, petits ateliers, offre de stages), mais aussi toute autre information rendant visible l’activité de recherche de l’atelier (projets en cours, publications, liens d’intérêt). Le carnet constitue à la fois un « carnet de bord » pour les membres de l’atelier et une vitrine permettant d’établir des contacts avec l’extérieur.

Carnet de recherche dédié aux activités de l’atelier « Santé et Environnements » de l’UMR EVS – Environnement, Ville, Société

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search