Archives de catégorie : Actualités de l’atelier

Santé et société

Atelier (post-)doctorants

Séance de l’Atelier doctorants et post-doctorants organisé par la MSH Lyon St-Étienne dans le cadre de son axe de recherche Santé et société , en partenariat avec l’atelier “Santé et environnement” du laboratoire EVS.

Cet atelier consistera en une présentation de travaux de thèse ou de post-doctorat. Chaque présentation sera suivie d’un temps de discussion (le temps de présentation sera précisé ultérieurement selon le nombre d’intervenant.e.s).

Public : doctorant.es, post-doctorants et chercheur.es, membres des laboratoires associés à la MSH Lyon St-Etienne. Ouvert également aux étudiants de Master 2 ou 5A.

Appel à communications

Si vous souhaitez présenter vos travaux lors de cet atelier, les propositions sont attendues d’ici le 3 octobre 2022, à l’adresse suivante : virginie.chasles@univ-st-etienne.fr

Les propositions devront être composées des éléments suivants : titre de la thèse ou du post-doctorat, nom du directeur.rice de la thèse, établissement et équipe de recherche de rattachement, discipline et résumé de quelques lignes.

Comité d’organisation

Virginie Chasles (Univ. Jean Monnet, EVS)
Gwenola Le Naour (Sciences Po Lyon, TRIANGLE)
Claire Perrin (Univ. Lyon 1, LVIS)
Rémy Potier (Univ. Lyon 2, CRPPC)
Christina Aschan-Leygonie (Univ. Lyon 2, EVS)

Informations pratiques

Inscription gratuite, mais obligatoire, avant le 21 octobre 2022 > formulaire en ligne
Contact : Virginie Chasles (Univ. Jean Monnet, EVS) – virginie.chasles (a) univ-st-etienne.fr

REMUE-MÉNINGES TRANSITION ÉCOLOGIQUE D’EVS – 12 JUILLET 16H-18H

Appel à contribution

Remue-méninges transition écologique – 12 juillet 16h-18h suivi d’un moment convivial , jardin de l’ENS!

Le 12 juillet de 16 à 18h, retrouvons nous dans le cadre d’un moment convivial pour échanger autour des actions possibles dans le cadre de la transition écologique d’EVS !

Beaucoup de labos, d’établissements sont déjà à pied d’oeuvre ! Nous vous proposons de vous faire quelques retours  du bilan des émissions de gaz à effet de serre que le groupe TREEVS (Transition Ecologique pour EVS) a réalisé, en utilisant l’outil GES1pont5 du Labos1point5.

Puis nous réfléchirons ensemble à des pistes d’actions, et des propositions pratiques.

Nous avons besoin de vous!!

L’équipe TREEVS

Colloque Agé·e·s et appareillé·e·s : les prothèses dans le vieillissement

Programme

L’argumentaire et le programme détaillé du colloque sont disponibles sur  http://www.corps-protheses.org

Inscription

Ce colloque aura lieu en présentiel (il n’est pas prévu de mode hybride). L’entrée est libre et gratuite, néanmoins en raison du nombre limité de places, l’inscription est obligatoire. Elle se fait en ligne en suivant ce lien : https://forms.gle/2arDXYBECZYqzd6t9

Informations complémentaires

– Ces journées sont ouvertes à toutes et à tous les étudiant·e·s et chercheur·e·s universitaires, ingénieur·e·s, praticien·ne·s, usager·e·s, personne·s concerné·s et/ou association·s portant un intérêt à ces questionnements vis-à-vis de la vieillesse, du vieillissement et du rapport corps/technologie.

– Accessibilité PMR : la salle est accessible pour les personnes à mobilité réduite.

– Pour tout renseignement complémentaire, merci d’envoyer un mail à l’adresse : contact@corps-protheses.org

Compte Twitter

Pour nous suivre : https://twitter.com/CorpsProtheses

Séminaire L’Assistance publique de Paris aux XIXe et début XXe siècles. Un modèle de protection sociale ? Mercredi 9 mars de 14h à 16h en visioconférence

Présentation par Yannick Marec

L’Assistance publique de Paris aux XIXe et début XXe siècles. Un modèle de protection sociale ?

Il s’agira de montrer comment une organisation charitable traditionnelle, fondée sur des bureaux de bienfaisance et des hôpitaux fort peu médicalisés, a été réorganisée au milieu du XIXe siècle (la création officielle de l’AP date de 1849) et dans les décennies suivantes. L’intervention permettra aussi d’évoquer les liens entretenus par l’AP de Paris avec d’autres structures d’entraide traditionnelles comme le Tour d’abandon ou le Mont-de Piété avant que l’AP de Paris  s’organise autour de Bureaux de Bienfaisance rénovés et d’Hôpitaux médicalisés, une évolution qui reste encore inachevée avant la Première guerre mondiale. Ce n’est en effet que depuis 1991 que l’appellation AP-HP (Assistance Publique-Hôpitaux de Paris) a été adoptée. Afin de souligner les spécificités parisiennes des comparaisons seront également effectuées avec quelques autres expériences menées en France.

Yannick Marec est professeur émérite d’Histoire contemporaine à l’Université de Rouen Normandie. Président du conseil scientifique de la Société Française d’Histoire des Hôpitaux, il est également vice-président du Conseil scientifique du Comité d’Histoire de la Sécurité sociale. Lauréat de l’Institut de France (Académie des Sciences Morales et Politiques) et de la SFHH, il a notamment dirigé l’ouvrage Accueillir ou soigner ? L’Hôpital et ses alternatives du Moyen, âge à nos jours (PURH, 2007), co-dirigé avec Daniel Réguer, De l’hospice au domicile collectif. La vieillesse et ses prises en charge de la fin du XVIIIe siècles à nos jours (PURH, 2013) et, en collaboration avec Jacques Poisat, Hôpitaux et médecine en guerre. De la création du service de santé militaire aux conflits contemporains (PURH, 2018) ainsi qu’Hôpital, ville et citoyenneté, (PURH, 2021).

Pour recevoir le lien vers la conférence veuillez contacter Christina Aschan-Leygonie

Effets contextuels dans l’analyse des relations entre santé et environnement

19 novembre – 15h-17h30 – salle de la rotonde, 18 rue chevreul, Lyon7

Coordination: Christina Aschan-Leygonie, Virginie Chasles, Hélène Mathian

Les ateliers « santé et environnements » et « spatialités numériques et géomatique » proposent un séminaire croisé sur la question de la prise en compte des contextes dans nos approches, à partir de la présentation de:

Thierry Feuillet « Analyse locale des relations entre santé et environnement: du paradigme GW à une conceptualisation des effets contextuels“.

Nous proposons ensuite d’échanger autour des questions de contextes dans nos approches : quels sont-ils ? comment les formalisons-nous ? comment les mobilisons-nous?

Résumé de la présentation de Thierry Feuillet

“Les liens entre santé et environnement sont multiples et complexes, et ne peuvent être pertinemment perçus sans tenir compte de leurs différenciations à un niveau local. En effet, l’hétérogénéité des territoires et les effets de lieu structurent ces liens dans l’espace. Ces structures spatiales doivent être décrites et c’est là un des rôles essentiels de la géographie de la santé. L’objectif de cet atelier est tout d’abord de présenter une partie des moyens méthodologiques dont on dispose pour l’analyse quantitative de ces structures spatiales, en particulier les méthodes basées sur les noyaux (dites géographiquement pondérées, comprenant la GWR et toutes ses extensions), en s’appuyant sur des exemples en géographie de l’obésité et de la mobilité active. Une montée en généralité nous permettra ensuite d’élaborer une typologie des effets contextuels en géographie de la santé, dans une démarche plus explicative et centrée sur les mécanismes de production des spécificités locales.”

Si vous ne pouvez pas du tout vous déplacer et que vous souhaitez quand même suivre le séminaire, nous ouvrirons une visio, contacter Helene Mathian

Séminaire atelier santé & environnements

Thèmes : Dynamiques des légionelles dans les espaces urbains (l’exemple de Saint-Etienne) ; Cyanobactéries dans le monde rural (lac de Devesset)

Photo O. Pontbriand, Archives La Presse

Vendredi 15 octobre de 14h à 16h

Séminaire en visioconférence. Lien de connexion :

https://univlyon3.webex.com/univlyon3/j.php?MTID=mb69fcc9b7f99aa7c55097516355b86df

Intervenantes :

Séverine Allégra, microbiologiste, UMR EVS, Professeure des Universités – Université Jean Monnet

Françoise Girardot, microbiologiste, UMR EVS, Maitre de conférences – Université Jean Monnet

Séverine Allégra et Françoise Girardot présenterons leurs recherches consacrées d’une part, aux dynamiques des légionelles dans les espaces urbains (l’exemple de Saint-Etienne) et, d’autre part, aux cyanobactéries dans le monde rural (lac de Devesset).

Ces sujets touchent de nombreuses problématiques, telles que les modes d’occupation des sols, les modes de gestion de la ressource en eau, les inégalités territoriales et sociales face aux risques sanitaires, la vulnérabilité induite par le changement climatique et l’adaptation des territoires à cette contrainte ou bien encore aux conflits d’usage (tourisme, pratiques agricoles …). Ce séminaire de rentrée, de par l’ouverture de ses thématiques, vise donc à engager le dialogue entre les différentes disciplines réunies dans l’atelier « Santé et environnements » et à identifier les contributions possibles des un.es et des autres aux projets portés par les collègues microbiologistes.

Colloque “Santé environnementale et écologie des savoirs. PErspectives franco-brésiliennes”.

Cher.e.s membres de l’atelier Santé et Environnements,

Nous avons le plaisir de vous annoncer de la tenue prochaine du colloque international Santé environnementale et écologie des savoirs. Perspectives franco-brésiliennes, qui aura lieu les 20 et 21 mai en ligne. Il est le fruit d’une collaboration entre l’UMR Environnement Ville Société et l’Institut de Santé Collective de l’Université Fédérale de Bahia au Brésil.

Vous trouverez en PJ le programme de l’évènement (les horaires indiqués suivent le fuseau horaire de la France). Le colloque sera bilingue, avec des interventions en portugais et d’autres en français ; les échanges lors des débats seront traduits simultanément.

A la fin de la première journée, nous avons prévu un débat autour du film Pragas (Nuisibles) d’Armelle Jacquemot, que nous vous invitons à visionner auparavant au lien suivant : 

https://uptv.univ-poitiers.fr/program/pragas/index.html

Pour assister au colloque, vous trouverez ci-dessous les liens de connexion.

Au plaisir de vous retrouver nombreuses et nombreux à cette occasion,

Virginie Chasles et Marina Rougeon

Lien pour le jeudi 20 mai :

https://univlyon3.webex.com/univlyon3/j.php?MTID=me1375f1c0d0768a353d77d1828797bf7

Numéro de la réunion : 121 321 9483

Mot de passe : 3GXm2EYXJA7

Clé organisateur : 484670

Lien pour le vendredi 21 mai :

https://univlyon3.webex.com/univlyon3/j.php?MTID=m3d8703044881e73c736f73d4a4ae7032

Numéro de la réunion : 121 439 6240

Mot de passe : zC2Z6S32TKy

Clé organisateur : 212264

creation de l’atelier sante environnements

Ce carnet présente l’actualité de l’axe de recherche « Santé et Environnements » de l’UMR EVS regroupant des chercheur-e-s et ingénieur-e-s en sciences humaines et sociales, en sciences de l’environnement, en biologie et en sciences de l’ingénieur.

Il accompagne la mise en place, dans le cadre du prochain quinquennal, du nouvel atelier de recherche « Santé et Environnements » de l’UMR.

L’objectif de l’atelier est d’animer des recherches portant sur des questions de santé en tant qu’expression de changements sociaux, territoriaux et environnementaux contemporains. Il s’agit aussi d’apporter des éclairages sur les jeux d’interactions entre les acteurs et actants qui animent ces changements.

Le carnet constitue le lieu de communication et de valorisation de l’activité scientifique de l’atelier. Il rend compte de l’activité du groupe autour des questions sur la santé et des multiples approches et thématiques mobilisées par les membres de l’atelier (environnement et santé ; aménagement, développement territorial et santé ; accès aux soins ; corps augmenté ; handicap et vieillissement ; perception de la santé, de la maladie et des soins ; adaptations et réponses sociétales aux enjeux de santé).

Sur ce carnet sont publiées les informations relatives aux activités d’animation de l’atelier (séminaires, petits ateliers, offre de stages), mais aussi toute autre information rendant visible l’activité de recherche de l’atelier (projets en cours, publications, liens d’intérêt). Le carnet constitue à la fois un « carnet de bord » pour les membres de l’atelier et une vitrine permettant d’établir des contacts avec l’extérieur.